25 mars 2015, journée de la procrastination… activité préférée de nos gouvernants !

Bonjour,
En cette journée de la procrastination (l’art de remettre à demain ce que l’on peut faire le jour même), une petite mise à jour du site MSPS.

Simplement nuancer le propos car si on peut remettre « à demain », on peut aussi et j’ai l’impression que dans cet art nos gouvernants actuels excellent… remettre à l’année prochaine ou au prochain quinquennat… car plus de 6 mois et demi après le courrier reçu du chef de cabinet du Ministère de l’Intérieur… vous allez rire, je n’ai toujours aucune nouvelle.
Ils ont toutefois eu le temps de nous sortir encore et toujours de monstrueuses « conneries » de sécurité RENTIERE.
Ainsi par exemple, le radar le moins rentable de France (SAINT MARTIN L’HORTIER près de NEUFCHATEL EN BRAY (76)) qui ne flashait que TRES RAREMENT à 90 km/h a vu son seuil abaissé à 70 km/h afin de fonctionner comme d’autres, comme ce pourquoi certains ont été installés, de « piège à cons et pompe à fric ». En effet, là où il se trouve… le 70 km/h ne se justifie que pour LE RENTABILISER… mais pas pour la sécurité ROUTIERE !!! LA VRAIE!
Nous avons le choix d’abaisser le seuil de l’alcoolémie des jeunes conducteurs à 0,10 mg/l… Pourquoi alors QUE les jeunes ? Pourquoi ne pas avoir les …. de l’imposer à TOUS… En tout cas « les jeunes » qui sont pris en alcoolémie ne le sont que TRES RAREMENT avec des faibles taux. Ils se mettent « minables » et ils SAVENT qu’ils sont « hors jeu » avant de reprendre le volant alors ? C’est une décision « bonne conscience » un « vous voyez on s’en occupe ! »
La baisse des vitesses sur les routes bi-directionnelles ? Un prétexte pour faire rentrer des sous car les accidents ne sont pas causés par des gens qui roulent à 90 km/h… ceux qui perdent la maîtrise de leur véhicule sont très souvent BIEN AU DELA.

Et pendant ce temps là ? D’autres causes ne sont toujours pas traitées.
En effet, vous vous souvenez qu’à une époque des instruits avaient trouvé la solution pour l’accidentalité des motards… GILET JAUNE pour tous… le motard, le cycliste, l’usager en panne, le cantonnier ou l’ouvrier du BTP, l’écolier, celui qui fait traverser les écoliers, le GUIDEUR aussi, tout un tas d’usagers (ou non), bref, un monde de gilets jaunes !…
Il s’agissait d’une magnifique décision à même de dénaturer et banaliser complètement l’usage du gilet jaune… mais ils ne savent pas… ils sont dans un bureau et ne vivent pas la route au quotidien. Après un virage à 360°, il avait été décidé d’imposer aux motards une bande réfléchissante dans le dos de 10 ou 15 cm… LA SOLUTION MIRACLE… pour un simple d’esprit…
Moralité selon ces gens de la sécurité routière. L’obligation pour le motard était de rouler :
AVEC UN CASQUE HOMOLOGUE et ATTACHE et un GILET JAUNE. Donc il était possible de rouler en tongs, maillot de bain (pour la décence) T-shirt « Marcel » (pour la décence également) éventuellement avec la bande réfléchissante dans le dos (selon la deuxième mouture du texte).
Des exemples affligeants en matière de textes ridicules, il n’en manque pas !

Quid des vêtements couvrants, bottes ou chaussures montantes, pantalon résistant, veste ou blouson (bras couverts) et gants résistants ?
Quid d’imposer une norme à l’importation (à compter de telle date) obligeant les fabricants à mettre des inserts discrets permettant de visualiser la silhouette du motard (comme cela existe déjà depuis plus de quinze ans sur certaines marques de vêtements de moto, inserts gris ou même noir de jour mais réfléchissants avec la moindre source lumineuse) Vous voulez faire de la sécurité routière ou uniquement RENTIERE ? Prenez en compte certaines idées des gens d’en bas.

Pour en revenir aux problèmes que rencontrent les guideurs et conducteurs de voiture-pilote, nous continuons à rouler « dans l’illégalité » selon certaines règles du code de la route mais devons le faire pour appliquer les consignes de sécurité élémentaires mentionnées dans l’arrêté du Préfet autorisant le convoi.
Il faut être complètement déconnecté du terrain pour ne pas comprendre cela.

A la lueur des résultats des élections depuis quelques temps déjà, je crois bien que nos élites n’ont pas encore à ce jour compris qu’ils SONT DECONNECTES du terrain, qu’il est INDISPENSABLE qu’ils cessent de s’en remettre à des conseillers bureaucrates qui n’ont pas eu l’occasion d’user leurs semelles sur le terrain.

QUE DE TEMPS PERDU, QUE DE GACHI D’ARGENT PUBLIC A PONDRE DES TEXTES, DES LOIS INAPPLICABLES !…

REVEILLEZ-VOUS, SORTEZ DE VOTRE TORPEUR ET ECOUTEZ CEUX QUI OEUVRENT SUR LE TERRAIN MAIS PAS CEUX QUI N’ONT QU’UNE VISION DU TERRAIN QUE DEPUIS LA STRATOSPHERE !!!…

Je ne sais pas si un jour nous verrons un changement ? (LE CHANGEMENT C’EST POUR QUAND ?)
Faut t’il que nous allions voir les futurs candidats potentiels à la prochaine élection Présidentielle pour leur parler de NOS PROBLEMES afin qu’ils puissent le traiter rapidement une fois en place ?

Pour que LA FRANCE FONCTIONNE correctement, il faut que nous puissions tous en avoir les moyens.